Retour à la page d'accueil du site plestang.com

Autres > Chinois

 

Apprendre le chinois...

 

De longues années ...

J'avais 40 ans lorsque j'ai suivi mes premiers cours de chinois. Puis j'ai repris ces dernières années; mais bien que je sois à la retraite je n'arrive pas à m'y consacrer régulièrement.

Je regrouperai peu à peu sur cette page ce que j'ai déjà écrit à ce sujet, ou au moins des liens:

- Si vous ne savez rien sur la langue chinoise, lisez "Ce que vous avez toujours voulu savoir.. "

- Mais si vous apprenez le chinois, voyez aussi mes articles:
 - Des outils pour apprendre le chinois, et
 - Apprendre le chinois.

Je compléterai et corrigerai ici ces premiers textes.

Répétition espacée ! (Anki)

Pour progresser dans une langue, la répétition espacée est la meilleure solution; il faut pour cela un logiciel utilisé quotidiennement, qui vous fera réviser les mots d'abord jour après jour, puis à intervalles plus éloignés. Ainsi la mémoire fixera l'information.

Oui, il faut un logiciel; sinon vous n'y arriverez pas.
Anki est un des plus commodes à utiliser, une fois que l'on a compris comment le régler grâce aux aides détaillées en ligne, et que l'on a franchi l'obstacle d'une apparence un peu ancienne et faussement complexe.
Le logiciel est gratuit, mais existe aussi dans une version pour mobiles, vendue, qui synchronise automatiquement l'avancement de vos révisions sur vos divers appareils.

Je regrette de ne pas avoir compris et adopté plus tôt cette méthode. Cédric Beau (Méthode Crampe) insiste pourtant souvent sur la nécessité des révisions espacées. Mais je n'avais pas réalisé qu'un logiciel est indispensable; et je n'avais pas pris le temps d'étudier la documentation d'Anki. Qui est en anglais, je le précise; mais pour apprendre le chinois il est utile de comprendre l'anglais; un certain nombre des "piles" ("decks" - ensemble de cartes) proposées par Anki sont de toute façon en anglais.

Un autre problème est que si l'on suit une méthode (comme par exemple la méthode Crampe), on ne retrouve pas aussitôt dans Anki les mots nouveaux que l'on vient d'apprendre: les "piles" contiennent éventuellemnent le même ensemble (par exemple HSK1), mais pas présenté dans le même ordre.
De sorte qu'en ce qui me concerne c'est peut-être maintenant, après avoir franchi le niveau HSK2, que je peux le mieux profiter d'Anki. Le logiciel Skritter, qui est un des concurrents payants pour le chinois (et qui ne propose pas de piles toutes faites), permet facilement d'ajouter des mots nouveaux, mais d'une part c'est astreignant, et d'autre part je trouve que l'approche d'Anki me convient mieux, notamment pour ce qui est de l'écriture des caractères (où je trouve Skritter pénible); elle semble aussi réglable de façon plus fine.

Anki propose un ensemble considérable de "piles" sur les sujets les plus divers, qu'il s'agisse de langues ou d'autre chose. Allez y jeter un coup d'oeil!

Un conseil: réglez Anki d'abord sur 5 mots nouveaux par jour (et non 20). Ainsi après trente minutes de travail vous aurez la satisfaction de voir le logiciel vous dire que vous avez fini votre travail du jour! :-)

Voir aussi d'autres vidéos sur le détail du fonctionnement d'Anki ici.

P.S.: Je recommande par exemple, sur Anki, le premier deck de la liste, "Spoon Fed" (joli nom!) qui consiste en phrases lues par une charmante voix chinoise (cliquer sur "info" puis sur "download"). C'est l'occasion, pour ceux qui ont pratiqué la méthode Crampe, de se rappeler la règle "Le chinois, c'est comme du cinéma" (ordre des mots!).
   24 avril 15 - Commenter sur le blog.

Je découvre Memrise (juin 2017):

https://www.memrise.com/courses/english/chinese-simplified/
Qu'en pensent les lecteurs de cette page?
C'est beaucoup plus agréable que le seul travail avec Anki. C'et un jeu (mais limité).

Quelques liens

On trouvera ci-dessous la référence de pages web que j'utilise habituellement:

Dictionnaire "Chine Informations"
Dictionnaire Chine Nouvelle
Written Chinese, qui comprend aussi divers outils
  dont l'ordre de tracé des traits (également dans Shuifeng).
Décomposition(s) d'un sinogramme (également ce site)
  (essayez par exemple 聪)
Exercices "Chine Informations"
  (Très riches; choisir le mode "difficile")
- Et bien sûr la Méthode Crampe.

Ainsi que:
Recherche à partir des traits de base
Vocabulaire hsk1 (idem:2,3,4)
Radicaux (mais y a-t-il quelque part une vraie liste de tous les composants des sinogrammes?)
Google translate.

Un nouveau site de quiz, par niveau HSK:
http://www.mdbg.net/chindict/chindict.php?page=charquiz (ajouté en août 2014)

Sans oublier les logiciels mentionnés ci-contre!

    (1) Pour l'ordre des traits j'utilise aussi le livre "Chinese Learning Cards for HSK" de Morning Glory Publishers - trouvé je pense à la librairie "Le Phénix", rapide à consulter.
15 avril 14 - Commenter sur le blog
.

Rien de tel que les échanges!

Les sites web consacrés au chinois comportent souvent aussi des pages Facebook: cela permet d'échanger avec d'autres personnes qui apprennent, et aussi de bénéficier d'informations diverses.
Voyez par exemple Chine-chinois et Written Chinese.

Des audios de qualité

Il existe de nombreux sites proposant d'entendre des phrases ou des mots chinois, à divers niveaux. La plupart en anglais.
En voici un, qui alterne les mots anglais et chinois, avec un accent qui semble très bon:
"Learn in Your Car: Mandarin Chinese de Henry Raymond Jr."

C'est disponible notamment sur iTunes, et pas cher. Je vais m'en servir plutôt lors de promenades à pied.
Merci, Cedric!

Deux nouveaux livres

Je découvre deux nouveaux livres sur les caractères, sortis en 2013. L'un comme l'autre proposent une approche très progressive et raisonnée.
"Han zi, 505 caractères", de la chinoise Miao Lin Zucker, ancien professeur d'université en France, correspond à ce que je recherchais au stade où j'en suis de mon apprentissage: une aide à l'analyse et la mémorisation des caractères. Pour chaque caractère, un tableau analytique très complet aide notamment à le décomposer (exemple simple: le thé - chá - en 3 composants), des mots le comportant sont cités. Un bref historique du caractère est proposé, etc. Très agréable à parcourir et très utile.
"Méthode d'apprentissage des caractères chinois", de Fabien Drouart, comprend une introduction de 40 pages assez classique, puis 400 fiches classées par nombre de traits. Un aspect intéressant est que les mots donnés en exemple se basent toujours sur les caractères déjà vus dans les pages précédentes. Cela dit la sélection de caractères est parfois surprenante - 目 (mù) par exemple n'apparaît pas- , et l'index est sommaire.
   1° juillet 14 - Commenter sur le blog.

Décomposition de caractères!

Comprendre quels sont les "éléments" qui composent un caractère chinois est une des étapes indispensables pour progresser en chinois. Mais voilà: tout le monde vous parle des "radicaux", et les tables de radicaux comprennent 214 clés... Alors que la réalité est bien différente: "wán" par exemple, 玩 , "jouer", commence par une version resserrée de "wáng", 王 , qui intervient ici manifestement comme un composant de wán ... Mais wáng n'est pas un radical!

Heureusement j'ai trouvé deux sites qui donnent une claire décomposition des sinogrammes en composants. Le plus clair est http://dictionary.writtenchinese.com/, à condition de penser à cliquer sur "Learn More": voir flèche dans l'image ci-dessous !

Exemple sur le site writtenchinese

 

Taper du pinyin

Voir une solution ici:https://chine.in/forum/police-ecriture-pinyin-avec-tons_23620.html:
Pour le Mac il y a à la fin une solution avec l'afficheur d'emoji et de favoris.

 

Une méthode orale

En complément aux méthodes de fond, indispensables, le site http://www.chinoisabc.com propose des dialogues (au format mp3) dits par un Français et une Chinoise. Il y a aussi le support texte correspondant. Cela permet de se familiariser avec la prononciation rapide des Chinois. Les leçons sont progressives et thématiques. On améliore ainsi facilement la compréhension orale !
Merci, Philippe B. !

 

Où placer "l'accent" (le ton)
quand il y a 2 ou 3 voyelles?

Une règle très simple, que je trouve sur un blog:
Le a et le e l'emportent; puis le o. Dans tous les autres cas, l'accent est sur la dernière voyelle.

 

Le u et le ü

Le "u" se prononce U (et non OU) derrière J Q X et Y . Ailleurs on emploie le tréma, exemple: lü.

 

Dix expressions polies et comment les utiliser

Un très bon article sur la vie courante (en anglais), à partir du niveau hsk2.

Les relations sociales, en France et en Chine

Un excellent blog: "Une chinoise en France".

Loqu8

ICE Loqu8 est un remarquable programme pour PC qui, lorsqu'on parcourt une page (web, word ou autre) écrite en chinois, fait apparaître en popup des précisions sur les caractères ainsi que la traduction anglaise, et énonce le texte vocalement. Si on surligne une phrase, elle est entièrement traduite (yc en français) et énoncée. Voilà une bonne façon de progresser en chinois en parcourant des textes dans cette langue!

Ci-dessous Loqu8 sur une image de la page d'accueil de Wikipedia en chinois.
 

Exemple de pop-up Loqu8

Cliquer sur l'image pour voir une version agrandie

(On notera sur cette image une erreur de Loqu8, qui associe qi et zhong, et considère du coup "wen" comme... un prénom! Mais l'ensemble des renseignements fournis est remarquable et on rectifie facilement ce point.)

Loqu8 est gratuit pour 2 semaines, et peut ensuite être acheté, soit pour 99 dollars, soit par abonnement mensuel de 5 dollars.

Ce programme n'existe que pour PC. Un programme assez différent et plus limité existe pour Mac, Chinese reader, qui permet en collant du texte dans sa fenêtre principale d'avoir le pinyin et la traduction des mots; il ne permet pas de travailler directement sur une page web.

Si vous êtes sur Mac, comme c'est mon cas, vous pouvez utiliser Loqu8 à condition d'avoir installé "un PC dans votre Mac" (Parallels).
   11 avril 14 - Commenter sur le blog.

Pdf Converter

Et maintenant... les images! Comme celle-ci par exemple (extrait), mise sur Facebook par un ami vivant en Chine:

Image sur Facebook

Je travaille à la fois sous Mac et sous PC (Parallels, au sein du Mac). Premier logiciel que j'utilise pour cette image: Sharpshooter (Mac), qui permet des copies d'écran sous pdf (ou jpeg etc., au choix). Ensuite je glisse ce pdf sur la fenêtre PC, et c'est Wondershare Pdf Converter qui prend la main, pour transformer le pdf en texte chinois.. (1)
Et voilà le résultat:

失败是成功 基础

(Le "de" du milieu a été mal reconnu, à cause de la bande blanche derrière).

Pour la traduction... reportez vous à vos outils habituels, tels que Chine nouvelle, .. ou bien à Loqu8 !  
(1) A copier dans un fichier "texte" car Pdf Converter produit de curieuses polices de caractères.
   11 avril 14 - Commenter sur le blog
.

Quelques livres sur la Chine

- Peter Hessler - Sur les routes du nouveau monde
Voir présentation ici.

- André Chieng - La pratique de la Chine (Grasset 2006 ou Kindle)
Une excellente introduction à la mentalité et à la société chinoises, par un chinois né en France, polytechnicien, et maintenant chef d'entreprise en Chine.

Et aussi, littérature:
- François Cheng - L'éternité n'est pas de trop (Albin Michel 2002)
Un "Tristan et Yseult" chinois au 17° siècle. Magnifique.

Et parmi les livres sur le chinois...

- Cyrille Javary - 100 mots pour comprendre les chinois
    (Albin Michel)
       ... mais aussi pour apprendre la langue chinoise!

 

 

Image de nuages extraite d'une photo de Roland Trenzel