• Accueil
  • Fil RSS
  • Voyez aussi le site plestang.com
  •  

    Apprendre le chinois

    Mai  2014 – Le texte ci-dessous est en partie dépassé: voir d’abord la page web http://www.plestang.com/chinois.php .

    Avril 2015 – J’ajoute sur le site un article sur Anki, et je modifie le texte ci-dessous en conséquence.

    Je viens de mettre à jour le texte que je consacre à la question de l’apprentissage du chinois, pour mentionner l’excellente méthode CRAMPE, bien supérieure à tout ce que je connais par ailleurs: c’est par Internet, payant (pas très cher finalement), et très efficace: on reçoit tous les jours une vidéo avec toutes sortes d’explications, qui permet notamment une bonne initiation progressive au tracé des caractères, qui est le meilleur moyen pour les retenir; sans oublier la culture et la vie quotidienne chinoise. Il faut – simplement – pouvoir y consacrer une heure par jour pendant… un an! (durée de la méthode). Le résultat est garanti à mon avis (j’en suis à deux mois). Et puis si une fois de temps en temps on ne peut pas travailler la vidéo, on prend un ou deux jours de retard, ce n’est pas un drame ! 18 mai 2013 – Approchant du niveau HSK2 (après 6/7 mois d’étude) je me rends compte qu’il est indispensable de compléter la méthode Crampe par l’écoute de nombreux audios, faute de quoi on est incapable de comprendre ce qui est dit par les locuteurs chinois lors des examens HSK… Une aide à utiliser est le logiciel Anki (Avril 2015 – voir l’article que je lui consacre), qui permet entre autres d’entendre de nombreuses phrases et aussi d’en étudier le texte (car de même la méthode Crampe ne propose pas assez de textes écrits auxquels se « frotter »). Cela dit la méthode Crampe reste indispensable au préalable; mais elle me paraît maintenant insuffisante seule.

    IMG_0004

    Niveau équivalent HSK2 Crampe: Je passe – et repasse – en revue régulièrement les .. 400 ?!  fiches (« quarts de fiches ») que j’ai créées,  en en voyant au moins 60 par jour. Dans une première étape je regardais les deux faces (sinogramme et pinyin) pour apprendre simplement la traduction française. Puis, connaissant les traductions, j’ai attaqué la phase où je ne regarde que le sinogramme.

    J’utilise un tableau de type Word pour classer au fur et à mesure tous les mots que j’apprends:

    c458

    (Tableau en fait créé avec le langage LiveCode)

    Pour compléter la méthode Crampe, il est bon à partir du milieu du niveau 2 d’aller par exemple sur le site Ramou.net pour apprendre à lire des phrases en chinois et copier facilement les caractères que l’on veut ajouter à son tableau personnel (ce qu’on ne peut pas faire avec des livres « papier »). A signaler aussi, « Skritter » qui permet de réviser les caractères en les écrivant et en répondant à des « Flash cards »; méthode payante, mais avec 8 jours d’essai gratuit. ADDITIF le 16.10.13  Un lecteur du blog me signale, pour ceux qui comprennent suffisamment l’anglais, l’excellent site http://www.chineseclass101.com/  – ne vous effrayez pas de l’accent anglais discutable de la page d’accueil, et inscrivez-vous gratuitement puis surtout ne sautez pas la page suivante, mais acceptez l’offre qui vous est faite pour 1 dollar: vous aurez accès à une manne incroyable de leçons audio! Cela ne remplace pas pour moi l’apport spécifique de la méthode Crampe, mais est d’une richesse exceptionnelle. Allez-voir, vous ne le regretterez pas (accès « Premium » 1 mois pour 1 dollar – pensez à décocher ensuite dans les réglages la case « renouvellement automatique » car le prix des mois suivants serait nettement plus élevé!)