Une méthode de travail

Souhaitant étudier en profondeur un gros livre de théologie (650 pages), je me suis créé une méthode travail appropriée, compte tenu des nombreuses questions que je me pose presque à chaque page, ainsi que des allers et retours nécessaires pour comprendre mieux ce qui est dit.

J’ai donc créé sous Word un fichier « tableau » (voir image plus loin ci-dessous), avec lignes numérotées, dans lequel je note au fur et à mesure ce que je comprends _ou non_: avec à gauche un titre résumé, et à droite un texte qui comprend à la fois des citations du livre et des réflexions personnelles; et l’indication des pages du livre correspondantes.

J’avoue que je n’avais jamais procédé ainsi. Les numéros à gauche permettront des renvois faciles d’une réflexion à une autre.

FWIW (« For what it is worth »).

(Il s’agit, comme les lecteurs attentifs de mon récent livre sur « La Messe » l’auront peut-être repéré, du livre de Cesare Giraudo, In unum Corpus – Cerf 2014.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *