Un billet au hasard: Bibles en ligne
  • Accueil
  • Fil RSS
  • Voyez aussi le site plestang.com
  •  

    Le lavement des pieds comme vous ne l’avez jamais lu, et autres textes: « Porteuse d’eau » tome 4

    Catherine Lestang vient de publier le 4° tome de ses réflexions sur la Bible, « Porteuse d’eau – tome 4 », consacré aux évangiles, avec toujours la même qualité de réflexion, nourrie d’une méditation approfondie de la Bible. Elle ouvre à chaque instant des perspectives nouvelles, dans un style très personnel. Comme les précédents, ce livre regroupe des billets publiés au cours de ces dix dernières années dans son blog « Porteuse d’eau« . Exemples:

    A propos de Matthieu 5,23-24 (« Va te réconcilier avec ton frère »), Catherine insiste sur la nécessité de sortir de notre aveuglement face au péché, et ajoute: Si je ne pose pas un acte envers mon frère, ma faute envers lui peut-elle être effacée?

    Sur le pardon (Mt 18,25) elle écrit: Peut-être que si deux ou trois sont avec moi pour demander que j’apprenne à pardonner, alors la présence de Jésus parmi nous rendra possible l’impossible.

    Sur la brebis égarée (p. 57): Au lieu de se dire que la brebis égarée, c’est l’autre, peut-être pouvons-nous reconnaître que la brebis égarée, c’est nous, et que le berger est là pour nous, pour nous aimer et pour que nous l’aimions. Finalement, le troupeau est fait de brebis égarées qui ont un jour entendu la voix du berger, qui sont connues de lui, qui le connaissent, et qui sont remplies de la joie de Celui qui est prêt à donner sa vie pour elles.

    Et pour le lavement des pieds (pp.180 et suivantes), elle relie notamment la scène… au buisson ardent qui ne se consume pas, et où Moïse enlève ses sandales. Ici c’est Jésus qui est le buisson ardent, et c’est Lui qui, en ôtant les chaussures de ses disciples et en leur lavant les pieds, les rend participants à une vie nouvelle, la vie brûlante de Dieu; en un geste qui est presque un geste de baptême.

    Le livre fourmille d’autres réflexions et rapprochements passionnants, par exemple entre le vin de Cana, le vin-aigre de la croix et le vin doux de la Pentecôte; et entre Emmaüs et la scène au bord du lac en Jean 21: si braises il y a, c’est que le feu brûle déjà depuis longtemps; alors peut-être que Jésus veille sur les apôtres, tandis qu’eux n’ont pas pu veiller avec lui.

    Un 5° tome, continuant l’étude du nouveau testament, est en préparation.

    En vente sur Amazon: 15 euros; Kindle: 3 euros.

    Voir aussi les billets de blog précédents

    « Dictionnaire » et « Premier Testament »: deux nouveaux livres de Catherine Lestang

    Accompagnement psychologique et spiritualité – un livre témoignage

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *