Un billet au hasard: Le fait Jésus: le livre est sorti!
  • Accueil
  • Fil RSS
  • Voyez aussi le site plestang.com
  •  

    « Dictionnaire » et « Premier Testament », deux nouveaux livres de Catherine Lestang

    Après « Psychologies » présenté dans mon billet précédent, Catherine Lestang a sorti en mai un deuxième livre, « Dictionnaire », et vient d’en sortir un troisième, centré sur le Premier Testament. Le contenu de ces livres provient essentiellement de son blog « Porteuse d’eau » , mais réorganisé et relu.

    Catherine présente le « Dictionnaire » comme suit:
    « Quand j’ai repris le chemin de l’Eglise après une interruption de trente ans, j’ai buté littéralement sur les mots employés, qui n’avaient plus de sens pour moi et qui souvent me paraissaient faux, impropres, inadaptés. J’ai donc eu besoin de repenser ces mots, de leur retrouver un parfum, une odeur, une saveur, un nouveau sens; en tous les cas du sens pour moi, aujourd’hui. Cela ne veut pas dire que ce sens sera définitif. Ce dictionnaire se veut aussi impertinent, non pas au sens de «non pertinent», mais avec un sourire derrière. »

    Commentaire alphabétique d’un certain nombre de noms ou de thèmes, ce deuxième livre est rempli de passages savoureux. Citons-en juste un:
    DIEU ET SA COUR
    Au début du livre de Job (..) il est question des fils de Dieu qui viennent rencontrer YHWH, et du Satan qui vient avec eux (..) et dit « Je viens de parcourir la terre et de m’y promener » (..); comme YHWH qui, lui, venait se « promener dans le jardin à la brise du soir » sauf que son terrain à lui, le Satan, est bien plus grand. Et ensuite c’est Dieu qui entame la partie (..), avec la question : « As-tu vu mon serviteur Job? ». Nous connaissons la suite. Job devient un enjeu, ce qui fait qu’il ne peut pas donner un sens à ce qui lui arrive. Donc je repose ma question: pourquoi Dieu laisse-t-il entrer n’importe qui chez lui? (..) Et ne peut-on pas imaginer alors un autre dialogue? Le Satan mettant Dieu au défi d’envoyer quelqu’un capable de sortir l’humanité du mal dans laquelle lui, Satan, la maintient, et Dieu répondant chiche? Mais ce que le Satan ne sait pas, c’est que celui qui viendra ce sera Dieu lui même.

    Et voici qu’un troisième tome, « Premier Testament », vient de sortir!  Non moins pertinent!

    Par exemple cette réflexion, à nouveau sur Job:
    Cet éloge de Job par lui-même m’a fait penser à ce que Paul écrit dans l’épitre aux Romains (Rm 9, 31-32): « Israël, qui poursuivait une loi de justice, est passé à côté de cette loi. Pourquoi ? Parce qu’il l’a poursuivie, non pas en vertu de la foi, mais comme si elle relevait des œuvres ».

    Ou encore tout un chapitre sur les « figures d’ombre », avec notamment ces lignes:
    FIGURES D’OMBRE
    Chaque fois que je lis en Gn 32,24 le combat de Jacob contre cet inconnu qui vient l’assaillir au Yabboq, pendant la nuit qui le sépare de la rencontre avec son frère jumeau dont il a usurpé la place (droit d’aînesse et bénédiction), je me dis qu’il s’agit peut-être d’un combat contre l’Ange de Dieu, mais peut-être aussi du combat contre la figure d’ombre – celle qui cherche à détruire et qui a détruit – qui est en lui. Ces figures d’ombre, nous en portons tous et nous avons tendance à les fuir, de peur qu’elles ne nous mettent à mal. Pourtant, tant qu’elles n’ont pas été affrontées, elles restent toutes puissantes. »

    Parfois, ce sont les personnages de la Bible eux-mêmes que Catherine fait parler:
    JEPHTÉ
    « Jamais je n’aurais imaginé que ma fille sortirait la première avec son tambourin pour m’honorer. Elle est sortie la première et le monde s’est effondré pour moi. Qu’avais-je dit, qu’avais-je fait ? Avais-je besoin de ce vœu stupide pour remporter la victoire, puis que l’Esprit de Dieu était en moi ? Pourquoi ai-je douté de Lui ? »

    Catherine Lestang, lectrice attentive, médite la parole; elle sait lire, relire, et relier…

    Sur Amazon.fr: http://tinyurl.com/Cath-Lestang . Les tomes 2 et 3 , 162 et 127 pages, 10 euros chacun – Kindle 2 euros.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *