Quelques pas dans la phénoménologie de Jean-Luc Marion

Jean-Luc Marion, philosophe auteur de nombreux ouvrages et membre de l’Académie française, est venu dans l’Essonne le 7 janvier dernier pour une conférence s’adressant principalement à des scientifiques (membres notamment de l’association « Foi et Culture Scientifique » ou de l’association « Les vendredis de Gif »).

Le titre qu’il avait proposé pour sa conférence, « Connaître des choses, connaître des objets », m’avait d’abord surpris, car le peu que j’avais lu de la phénoménologie développée par J.-L.Marion tournait plutôt autour de phénomènes autres que les objets, à savoir des catégories nommées respectivement « événements », « idoles », « la chair », « icônes » et « la révélation ». Face à des scientifiques, M.Marion a choisi de repartir de Descartes, et de montrer comment la notion d’objet marque la distinction fondamentale entre ce que la science étudie et « tout le reste »…

Le compte-rendu de cette conférence et du débat qui a suivi est diffusé par l’association « Foi et Culture Scientifique » (FCS) et est disponible ici.

A ce compte rendu est joint un début de glossaire que j’ai rédigé.
Ce texte, intitulé « Quelques pas dans la phénoménologie de Jean-Luc Marion », qui a été discuté entre quelques membres de l’association, est une base à approfondir. Je n’y ai mis que les termes ou concepts sur lesquels je voyais suffisamment clair: peu nombreux à vrai dire!

La discussion est maintenant ouverte sur ce document. Une deuxième version est déjà en ligne. Vos commentaires sous ce billet de blog, ou vos messages par mel (philippe@plestang.com) permettront, nous l’espérons, d’avancer un peu dans la compréhension de cette philosophie difficile et assez novatrice.

Lien vers le document « Quelques pas ».

 

Une réflexion au sujet de « Quelques pas dans la phénoménologie de Jean-Luc Marion »

  1. ROUVIERE Jean-Marc

    Bravo d’avoir pu et su inviter JL Marion ! Oui c’est un grand philosophe cad un auteur qui apporte du nouveau à la réflexion commune de ses pairs, et qui ne se contente pas, comme beaucoup, de commenter les grands auteurs du passé.

    L’enregistrement audio n’est pas disponible ? En tout cas votre CR est des plus précieux.

    Merci encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *