Un billet au hasard: Ce que je veux dire en disant que je crois
  • Accueil
  • Fil RSS
  • Voyez aussi le site plestang.com
  •  

     

    Religion, pattes de lapin, et laïcité

    Je pense avoir mieux compris comment raisonnent les « laïcards ». Et à cet effet j’ai remplacé, dans le billet de blog ci-dessous,  le mot « religion » par « superstition »…

    Les chrétiens savent combien le combat contre leur présence dans l’espace public a repris. Un article récent de Protestinfo le montre en ce qui concerne Genève, et la difficulté de mentionner le christianisme dans le cadre de l’enseignement.

    J’ai essayé de décrire la situation différemment…

    Supposez que vous êtes quelqu’un de rationnel, mais que les grandes fêtes de l’année, dans la civilisation où vous vous trouvez, s’appellent par exemple « Le pas derrière l’échelle » (accident survenu à un héros ancien parce qu’il était passé sous une échelle…), « Le miroir brisé », « Le mauvais oeil », etc., et où des cérémonies publiques ont lieu dans les rues avec des pattes de lapin…

    Sans doute voudriez vous épargner à vos enfants ce genre de croyances et chercheriez vous à empêcher que quoi que ce soit de ce genre soit mentionné dans les écoles!

    La laïcité, de ce point de vue, est un combat à poursuivre: certes la loi de 1905 propose un compromis qui, avec le temps, a pu paraître équilibré, mais il s’agit de continuer la lutte contre l’obscurantisme!

    Qu’en pensez-vous? Et comment se comprendre, avec ceux qui pensent poursuivre l’esprit des Lumières, et croient savoir que ce que nous disons est impossible?