Un billet au hasard: Débuts avec "Google Docs"
  • Accueil
  • Fil RSS
  • Voyez aussi le site plestang.com
  •  

    Péché « originel »; chute?

    En relisant divers livres ou résumés de livre (Maldamé, Euvé, Martelet..) sur la question du péché des origines/originel, je me rends compte que tous semblent avoir plus ou moins en tête que les hommes, depuis l’origine, se sont mal servi de leur liberté, ce qui justifie sans doute la phrase de la liturgie comme quoi nous nous sommes « détournés de Dieu ». De ce point de vue, je m’en aperçois, il n’y a guère lieu de faire une différence entre « péché des origines » (Adam) et péché originel. Comme dit Saint Paul, « tous ont péché ».
    Et donc pour ces auteurs cela ne change finalement pas grand chose qu’Adam ait existé ou pas: il y a eu une ou des fautes quelque part, qui expliquent qu’il ait fallu que que Jésus vienne nous faire « remonter« .

    De mon côté je suis tout à fait d’accord qu’il a « fallu » que Jésus vienne pour nous faire « monter » vers moins de péché. Mais je me représente l’évolution de l’homme comme étant le passage depuis un état quasi animal vers un état de plus en plus conscient. Dieu est venu former Israël, pour monter vers plus d’amour: première montée. Puis Jésus est venu: deuxième et décisive montée!

    Un animal, cela se bat, cela agit selon ses instincts. L’homme primitif aussi. Je ne vois pas la place pour une chute. Mais je vois la nécessité de l’aide de Dieu pour nous guider vers l’amour.
    Loué soit son nom !

    (PS: Comme je l’ai déjà dit ailleurs, le péché « originel », comme situation profondément pécheresse de tout homme venant au monde, est une réalité qui me paraît indiscutable: nous sommes pécheurs dès notre origine!)

    4 juin: Voir aussi le billet: « L’homme préhistorique péchait-il?«