Un billet au hasard: Dialogue, et annonce
  • Accueil
  • Fil RSS
  • Voyez aussi le site plestang.com
  •  

    Découverte de Lucien Jerphagnon

    A propos des relations entre les personnes de la Trinité, Vladimir Jankélévitch disait semble-t-il: « Autant se demander si Dieu est blond ou brun ». Je lis cela dans un livre d’entretiens paru l’an dernier entre Christiane Rancé et Lucien Jerphagnon (De l’amour, de la mort, de Dieu et autres bagatelles – Albin Michel 2011).
    Ce livre pétille de remarques ou de citations savoureuses, comme cette description d’un théologien « montant et démontant l’ensemble (des personnes de la Trinité) tel un enfant jouant au Meccano ». Ou, de Jean d’Ormesson: « Avec le Christ, l’impossible savoir s’est changé en amour ». Et de Mauriac, dans L’Agneau: « Dès qu’un livre parlait de Dieu, Xavier ne reconnaissait rien de l’Etre à qui lui-même parlait ».
    Le titre du dernier livre de Jerphagnon est « Connais-toi toi-même », avec comme sous-titre: « … Et fais ce que tu aimes ». Tout un programme.