Un billet au hasard: Semaine de l'unité des chrétiens
  • Accueil
  • Fil RSS
  • Voyez aussi le site plestang.com
  •  

    Apprendre le chinois

    Mai  2014 – Le texte ci-dessous est en partie dépassé: voir d’abord la page web http://www.plestang.com/chinois.php .

    Avril 2015 – J’ajoute sur le site un article sur Anki, et je modifie le texte ci-dessous en conséquence.

    Je viens de mettre à jour le texte que je consacre à la question de l’apprentissage du chinois, pour mentionner l’excellente méthode CRAMPE, bien supérieure à tout ce que je connais par ailleurs: c’est par Internet, payant (pas très cher finalement), et très efficace: on reçoit tous les jours une vidéo avec toutes sortes d’explications, qui permet notamment une bonne initiation progressive au tracé des caractères, qui est le meilleur moyen pour les retenir; sans oublier la culture et la vie quotidienne chinoise. Il faut – simplement – pouvoir y consacrer une heure par jour pendant… un an! (durée de la méthode). Le résultat est garanti à mon avis (j’en suis à deux mois). Et puis si une fois de temps en temps on ne peut pas travailler la vidéo, on prend un ou deux jours de retard, ce n’est pas un drame ! 18 mai 2013 – Approchant du niveau HSK2 (après 6/7 mois d’étude) je me rends compte qu’il est indispensable de compléter la méthode Crampe par l’écoute de nombreux audios, faute de quoi on est incapable de comprendre ce qui est dit par les locuteurs chinois lors des examens HSK… Une aide à utiliser est le logiciel Anki (Avril 2015 – voir l’article que je lui consacre), qui permet entre autres d’entendre de nombreuses phrases et aussi d’en étudier le texte (car de même la méthode Crampe ne propose pas assez de textes écrits auxquels se « frotter »). Cela dit la méthode Crampe reste indispensable au préalable; mais elle me paraît maintenant insuffisante seule.

    IMG_0004

    Niveau équivalent HSK2 Crampe: Je passe – et repasse – en revue régulièrement les .. 400 ?!  fiches (« quarts de fiches ») que j’ai créées,  en en voyant au moins 60 par jour. Dans une première étape je regardais les deux faces (sinogramme et pinyin) pour apprendre simplement la traduction française. Puis, connaissant les traductions, j’ai attaqué la phase où je ne regarde que le sinogramme.

    J’utilise un tableau de type Word pour classer au fur et à mesure tous les mots que j’apprends:

    c458

    (Tableau en fait créé avec le langage LiveCode)

    Pour compléter la méthode Crampe, il est bon à partir du milieu du niveau 2 d’aller par exemple sur le site Ramou.net pour apprendre à lire des phrases en chinois et copier facilement les caractères que l’on veut ajouter à son tableau personnel (ce qu’on ne peut pas faire avec des livres « papier »). A signaler aussi, « Skritter » qui permet de réviser les caractères en les écrivant et en répondant à des « Flash cards »; méthode payante, mais avec 8 jours d’essai gratuit. ADDITIF le 16.10.13  Un lecteur du blog me signale, pour ceux qui comprennent suffisamment l’anglais, l’excellent site http://www.chineseclass101.com/  – ne vous effrayez pas de l’accent anglais discutable de la page d’accueil, et inscrivez-vous gratuitement puis surtout ne sautez pas la page suivante, mais acceptez l’offre qui vous est faite pour 1 dollar: vous aurez accès à une manne incroyable de leçons audio! Cela ne remplace pas pour moi l’apport spécifique de la méthode Crampe, mais est d’une richesse exceptionnelle. Allez-voir, vous ne le regretterez pas (accès « Premium » 1 mois pour 1 dollar – pensez à décocher ensuite dans les réglages la case « renouvellement automatique » car le prix des mois suivants serait nettement plus élevé!)

    19 réponses à “Apprendre le chinois”

    1. Laure dit :

      Bonjour, j’apprends également le chinois et cherche la méthode la plus efficace. avez-vous poursuivi votre apprentissage avec la méthode Crampe? Êtes- vous satisfait? Je vous remercie par avance de votre réponse, bonne journée
      Laure

    2. Ph.Lestang dit :

      Oui, je continue plus que jamais: ayant commencé fin août dernier, j’approche de la fin du deuxième niveau – donc j’ai pris un peu de retard, ne pouvant pas m’y consacrer tous les jours.
      La méthode me paraît toujours aussi excellente. Il faut travailler personnellement par ailleurs: petites fiches (quarts de fiches) recto verso où je mets le pinyin et le sinogramme; tableau de type word où je mets au fur et à mesure les caractères nouveaux; recours fréquent au dictionnaire en ligne.
      Bon apprentissage!

    3. Ph.Lestang dit :

      Pour retenir dans quel cas le u se prononce « ü » et dans quel cas il se prononce « ou » (p.ex. les mots bù et qù), j’ai fini par trouver un tableau ici: http://www.chine-nouvelle.com/methode/chinois/02-phonetique-merci.html. La réponse semble être que derrière j,q,x et y le u se prononce ü .

    4. Julien dit :

      Bonjour,
      Merci pour ce très bon billet, réaliste et sans parti pris. Je suis également cette méthode depuis maintenant presque un mois. Je pense également que la méthode est assez bonne. En revanche, il y a un grand manque de pratique audio. Si on ne parle pas et que l’on n’est pas corrigé, comment apprendre à parler une langue correctement?
      Malheureusement, il y a deux points vraiment noir : le premier, c’est que les devoirs à envoyer ne sont pas corrigés ni retournés (rien, nada, zéro retour !) et ça c’est vraiment dommage. L’autre point, concerne les emails, si vous avez des questions, les emails restent lettre morte.
      Personnellement, je pense que si l’on a un programme d’études en ligne, la moindre des choses est de suivre ces étudiants, ce qui n’est absolument pas le cas.
      Pour changer un peu de sujet, comment ce passe vos leçons et votre progression, avez-vous pu passez votre HSK2 et continuez-vous toujours avec cette méthode et l’avez-vous complété avec quelle autre méthode?
      Bien cordialement

    5. Ph.Lestang dit :

      Oui, j’ai passé le  » HSK2  » (ou du moins les tests qui en tiennent lieu dans la méthode Crampe) depuis un moment maintenant. J’ai personnellement eu un retour sur mes devoirs et questions. Le principal problème, comme dit dans mon article, est _l’écoute_ audio: il faut se trouver d’autres sources pour s’habituer à entendre le chinois prononcé par des natifs.

    6. guy dit :

      Bonjour

      Depuis octobre 2013 suivez vous toujours la méthode Crampe.
      Où en êtes vous par rapport au HSK3 ?
      Pour écouter du chinois je prends CCTV sur internet que l’on peut aussi avoir en français et en anglais.
      Merci pour tous vos commentaires précédents.
      Bonne Année du Cheval

    7. Ph.Lestang dit :

      Merci Guy,
      J’ai toujours la méthode Crampe comme ligne principale, mais je m’efforce de travailler des textes autres, la difficulté étant que tous ceux que je trouve comprennent à la fois du vocabulaire HSK3 et d’autres mots. Idem pour l’oral évidemment. Sur iPad j’utilise WordPower (aussi appelé « Learn Simplified Chinese ») de InnovativeLanguage/ChineseClass101.
      Au total j’avance très très lentement, et avec des périodes d’interruption. Question d’âge ? (J’ai 74 ans…)

      (PS: Votre commentaire était passé en spam, sans raison!!)

    8. J.Tschaen dit :

      Bonjour Philippe,

      Cela fait maintenant quelques années que la langue chinoise me passionne. Je suis à la retraite (65 ans) et j’y consacre 2 à 3 heures par jour.
      J’ai suivi les cours du Cned et j’ai une professeur de chinois 1 heure par semaine. Il y a 3 mois je me suis inscrit à la méthode CRAMPE. Il me fallait qqc de structuré. La méthode n’est pas mauvaise, par contre pas de réponse aux devoirs, et il est vrai que la partie audio est un peu faible, mais beaucoup de site s permette d’y palier.
      Cordialement

      Jean
      PS. Chapeau pour votre blog. Bien fait

    9. Christophe dit :

      Bonjour,

      Cela fait maintenant 5 mois que je me suis inscrit à la méthode Crampe, j’approche le HSK2 mais je suis un peu frustré…
      Comme dit plus haut, la moindre des choses pour un programme payant (et aussi cher) en ligne est de suivre ses étudiants, et ce n’est absolument pas le cas.
      Pour cette raison je ne recommanderai pas cette méthode, car elle se veut interactive mais avec cette absence totale de suivi on a vraiment l’impression d’être pris pour un imbécile. Surtout que dans presque chaque vidéo il rappelle que l’on peut lui envoyer des emails pour des questions, mais ces emails restent sans retour.
      Pour en revenir à la méthode, il faut aussi absolument apprendre sur d’autres supports (pour l’audio principalement) car cette méthode n’est pas suffisante…

      Cordialement,
      Christophe

    10. clara dit :

      Bonjour,
      C’est super de voir quelqu’un de votre âge passionné de chinois. Une preuve de plus que l’apprentiissage d’une langue peut se faire a tout moment!
      je suis aussi membre de la methode crampe et moi on m’a toujours repondu. Par contre le délai est assez long mais je recommenderais quand même la méthode car je n’arriverai pas a rester motivée seule et un professeur en direct ça coûte vraiment tres cher.

    11. Jean-Marc dit :

      Bonjour,

      Dans quelques jours je terminerai la méthode Crampe.

      Comme beaucoup, il est frustrant de voir que les exercices restent sans réponse, de même que les questions par mail. Si vous voulez des réponses à vos questions, le mieux est de contacter Cédric sur Facebook, mais alors pourquoi indiquer une adresse mail pour la méthode…
      Que ceux qui ont des réponses se considèrent comme privilégiés 😉

      Par ailleurs, la méthode est correcte pour les 3 premiers niveaux, mais ensuite on nous donne des textes avec vocabulaire et traduction. On peut très bien faire ça tout seul. Les textes sont souvent un peu difficiles pour un niveau 4 car ils comportent beaucoup de vocabulaire du niveau 5. Cela peut perturber et démotiver.

      L’accent n’est pas assez mis sur l’oral. Si on veut se contenter de lire, ça va, si on veut vraiment passer le HSK, cela fait défaut. Des exercices dans le style du HSK devraient être proposés tout au long de la méthode.

      L’auteur vivant en Chine, il aurait été judicieux de travailler sur de vrais documents (prospectus, brochures, articles de journaux, publicités, etc.), celai aurait été plus distrayant et motivant.

      J’ai complété cette méthode avec Assimil et 12 récits de la Chine d’aujourd’hui et d’autres petites méthodes qui contiennent des mini clips en chinois, seule façon de pratiquer l’oral.

      Pour les résultats, j’ai passé le HSK3 – 65% à l’oral – 65% à l’écrit, oui je sais, c’est pas terrible, mais c’est suffisant 😉 – par contre je ne pense pas passer le niveau 4, la méthode ne fournissant pas assez d’entrainement à l’oral, Cédric nous invitant toujours à chercher des ressources ailleurs, ce qu’on aurait très bien pu faire par soi-même sans débourser 1 euro.

      Quelques petits trucs qui m’ont énervé également (c’est personnel, donc subjectif) :

      – Entendre en moyenne 3 fois par leçon « Il faut savoir » (au bout d’un an, vous l’aurez entendu environ 1 000 fois !)
      – Sa prononciation du « r » qui sonne comme un « j » français, alors qu’il devrait plutôt s’apparenter à un « r » anglais comme dans « run »
      – Sa façon de toujours vouloir nous prouver par A+B que le chinois est plus logique, clair et précis que le français.
      Le français est une très belle langue, très riche et très appréciée également, il ne faut pas la renier en lui trouvant tous les défauts.
      – J’ai été obligé de relancer plusieurs fois afin d’accéder à chacun des niveaux supérieurs (il faut à chaque fois justifier sa preuve d’achat).

      Je n’irai pas jusqu’à dire que je regrette cette méthode, je ne la conseille ni la déconseille, à chacun d’y voir son intérêt. Son rapport qualité/prix est moyen d’autant qu’on peut trouver pas mal de ressources gratuites sur Internet.

      Je vais donc essayer de progresser dans cette langue et en parallèle, je viens de recevoir la méthode Assimil de Cantonais, histoire de voir un peu…

      Quoi qu’il en soit, bon courage à tous !

    12. Janine dit :

      J’ai suivi également les cours HSK 1 et 2 via la méthode Crampe. Personnellement, je la trouve bien faite (j’ai une bonne expérience dans diverses langues). Je viens de passer aujourd’hui même les HSK 1et 2. Je pense avoir réussi sans problème.
      Par contre, j’utilise pour l’audio la méthode américaine PIMSLEUR que je trouve formidable, pas de livre, juste des CD audio qui sont très très bien conçus. J’en suis à Mandarin III, c’est un régal de les écouter et çà apprend la spontanéité (répondre du tac au tac sans penser) Bien sûr, il faut avoir des bases en chinois mandarin et en anglais américain car les instructions sont données en anglais. Ca fait réviser les deux. La méthode est payante dans les deux sens du terme… mais il y a à présent possibilité de trouver la version MP3, téléchargement immédiat,à coût réduit (à peu près 100 E) et puis il y a des périodes dans l’année où on peut acheter les coffrets CD usagés mais en parfait état (voir leur site) Ces derniers sont plus pratiques pour moi qui aime les écouter en cuisinant ou en faisant le ménage car plus forts que le MP3, j’entends donc de toutes les pièces de la maison si je veux. Moi, j’ai fait les exos de la méthode Crampe et ai eu les corrections. Je vais continuer cette méthode pour le HSK 3. De toutes façons, en langues pas de mystère, il faut bosser encore et encore sans relâche, surtout pour le chinois car on oublie vite, surtout l’écrit. Alors bon courage à vous ! juste une parenthèse pour la remarque de Jean Marc ci dessus: lors de notre préparation au HSK, la prof – chinoise – prononçait également « j » et non le r roulé anglais. Moi, je dirais que c’est entre les deux sons. Cela dépend peut être aussi des régions.
      Merci également à tous de participer et d’échanger sur le sujet.

    13. Martine dit :

      Bonjour,
      Je suis à la recherche d’avis sur la méthode CRAMPE pour savoir si je dois investir dans cet apprentissage « miracle »…
      J’ai commencé à apprendra qq mots (30) mais les fondamentaux de la langue chinoise, je ne connais pas…
      Peut être pourrais je trouver une autre méthode gratuite pour commencer ?
      Je n’ai pas encore d’argent à mettre dans une méthode…
      C’est vrai que cette langue fait un peu peur quand même.

    14. Silouane dit :

      C’est un peu le problème de toutes les méthodes de nous délivrer une partie de la marchandise et après il faut se débrouiller avec ses propres moyens. En tout cas, bravo pour votre courage de travailler seul.
      Quelques courts extraits de séries TV chinoises pour travailler votre oral :
      http://ledetectivechinois.com/lemploi-du-le-?-avec-la-serie-woju-??/
      http://ledetectivechinois.com/category/woju/

    15. SO dit :

      Bonjour,

      J’ai suivi plusieurs méthodes de chinois sur internet.

      Pour les anglophones, la meilleure méthode structurante est à mon avis Yoyo Chinese (http://www.yoyochinese.com/). Les cours sont exceptionnellement clairs, appuyés de videos et de podcast. Il existe également un cours pour apprendre les premiers caractères. Cette méthode est idéale pour les débutants et en particulier ceux souhaitant apprendre l’ordre des mots et la grammaire chinoise. Le prof est très méthodique et la méthode permet de construire des phrase, donc de s’exprimer à l’oral.

      En termes de ressources pour l’écoute orale, Chinese 101 n’est pas mal mais je lui préfère ChinesePod (https://chinesepod.com/dashboard).

      Pour ce qui est de la méthode Crampe elle permet de suivre une structure et n’est pas mal faite mais elle présente plusieurs écueils. Ses atouts sont sa clarté, le fait qu’on y apprends les caractères nécessaires aux HSK1, 2 et 3, les nombreux éclairages sur la culture chinoise, etc. En revanche je trouve que Cedric parle un peu trop de lui. En outre la méthode est très légère sur la compréhension orale. Enfin, comme indiqué par de nombreuses personnes sur ce forum il est très difficile de les contacter. Par ailleurs de nombreux de la méthode sont manquant et n’ont pas été mis à jours (plus d’un tiers des lecons sont manquantes, notamment les lecons sur les Chengyu).

      Pour lire le chinois je consielle les ressources suivantes:

      http://app.decipherchinese.com/articles/Fx2GXn9edQKfePLuW/beijings-elderly-police-spies

      http://www-personal.umich.edu/~dporter/sampler/sampler.html

      http://chinesereadingpractice.com/category/beginner/

      https://www.duchinese.net/

      Et pour la répétition espacée: Memrise (gratuit)

      Bon courage et bon apprentissage!

    16. Philippe Bachard dit :

      Bonjour,

      Pour l’audio, il y a un site http://www.chinoisabc.com qui propose des dialogues (format mp3) dit par un Français et une Chinoise. Il y a aussi le support texte corresondant. Cela permet de se familiariser avec la prononciation rapide des Chinois.
      Les leçons sont progressives et thématiques. On progresse facilement dans la compréhension orale ! Comme dit plus haut, il faut multiplier les sources.

    17. Ph.Lestang dit :

      Oui, merci beaucoup Philippe B. ! C’est très utile et pas cher (et en français !) J’ai un doute cependant que ce petit nombre de leçons conduise au niveau HSK4… Mais cela peut aider à passer le HSK1 et 2 en tout cas !
      J’ajoute un paragraphe sur cette méthode à la page « Chinois » de mon site.

    18. Alex dit :

      Bonjour, merci beaucoup pour cet article, je commence tout juste à apprendre le chinois, je vais tester la méthode Crampe de ce pas !
      A côté de ça, je prends des cours de conversation (et plus tard je vais tenter les cours de vocabulaire professionnel) grâce à une plateforme de mise en relation avec des étudiants chinois souhaitant donner des cours. C’est super pratique pour travailler sa compréhension en situation « réelle » si on veut !

      Pour celles et ceux que ça intéresse : https://www.arc-en-chine.com/

      Je pense que ça peut-être une bonne suite (ou complément) à la méthode Crampe, unen fois qu’on a acquis quelques bases !

    19. Gaelle dit :

      Merci pour votre article. Pour apprendre le chinois je conseille toujours de commencer par se faire accompagner par un organisme professionnel. Moi cela m’a beaucoup aidé pour commencer à apprendre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *