Un billet au hasard: Lectures (en)
  • Accueil
  • Fil RSS
  • Voyez aussi le site plestang.com
  •  

     

    Laissez-vous tenter par le Kindle!

    Même après la sortie de l’iPad, le Kindle reste intéressant. Son usage est différent.

    Le prix est peu élevé: 212 euros (tout compris); l’iPad est à au moins 500, plus divers accessoires indispensables.

    Grâce à ses dimensions réduites, le Kindle tient dans une poche intérieure de blouson; vous l’emmenez partout: dans le train ou le métro, dans les salles d’attente de médecin, etc. Et il est léger: 270 grammes, contre 700 pour l’iPad.

    Sa connexion permanente gratuite avec le site d’Amazon vous permet à tout moment de télécharger des livres, payants ou gratuits. J’y ai installé aussi, par connexion avec l’ordinateur, de nombreux Ebooks trouvés sur le web (voir mon billet « Le livre électronique est là! « ).
    En rentrant par le train aujourd’hui, j’ai lu quelques pages d’un livre sur Simone Weil, et le début du livre de Darwin sur l’origine des espèces. Mais j’y ai aussi la cité de Dieu de Saint Augustin, l’introduction à la psychanalyse, et tant d’autres: plus de 70 livres, et la mémoire permet bien davantage.

    La batterie tient 15 jours sans s’épuiser! Magnifique.

    La lecture est agréable, le texte ressort clairement: surprenant; pas de reflets même en plein soleil. Mieux que l’Ipad. Mais le soir au lit il faut disposer d’un éclairage approprié.

    Pour ceux qui lisent l’anglais, il est possible de télécharger des extraits gratuits de tous les livres du catalogue, soit des centaines de milliers de titres. De quoi se faire une bonne idée d’un auteur. Un dictionnaire anglais intégré très complet vous aide si vous hésitez sur un mot.

    iPad ou Kindle? Je parlerai de l’iPad dans un autre billet, mais les deux produits ne sont pas dans la même catégorie. A titre d’exemple, Amazon développe en ce moment les ventes de son Kindle dans les boutiques d’aéroport. Il est tellement facile ensuite, surtout pour les anglophones bien sûr, de télécharger en quelques instants l’un des derniers best sellers et de commencer immédiatement à le lire.

    Le Kindle a son domaine d’utilité et je lui souhaite longue vie!

    6.08.10 – J’ajoute trois services moins connus du Kindle, et présentés comme « expérimentaux »:
    – Un navigateur web basique est inclus, ce qui permet de consulter de nombreux sites web (p.ex. Wikipedia), et ceci de n’importe où!
    – Il est possible d’écouter de la musique en plaçant des fichiers mp3 dans le dossier ad hoc (par connexion avec l’ordinateur); le Kindle a des haut-parleurs et une prise pour casque.
    – Et enfin on peut se faire lire (« text to speech ») n’importe quel texte anglais que l’on a chargé sur la bête!

    2.09.10 – Un livre acheté pour le Kindle peut aussi être téléchargé sur votre ordinateur, et sur votre iPad: suivant les heures et les lieux, vous pouvez en poursuivre la lecture sur différentes machines!
    Cela dit, comme indiqué dans le texte « Ebooks, Kindle etc.« , le texte d’un livre Kindle n’est pas sélectionnable ni copiable; d’où l’astuce (Mac) que j’indique dans le texte précité.


    Début d’un « guide d’introduction au christianisme »…

    Je viens d’essayer de mettre en route un travail très vaste: une sorte de « catéchisme pour catéchumènes », sans cependant employer le mot « catéchisme » ni le mot catéchumène…
    Sous le titre « Devenir chrétien », c’est un exposé d’ensemble de notre foi que je voudrais essayer de rédiger: ce qui conduira, si je le mène à bien, à un projet de livre.

    L’expérience de mon exposé sur le salut m’amène à penser que mes idées sont maintenant suffisamment mûres pour pouvoir me lancer dans un travail de ce type.

    Il n’y a pour l’instant que quelques paragraphes en ligne. Les commentaires sont déjà bienvenus. Comme je l’indique en tête du texte, si les discussions doivent se développer, le forum conviendra sans doute mieux que ce blog.

    Lisez donc les premiers éléments de ce « guide » !